09/04/2015

Le constructeur auto Maserati diminue sa production

C'est avec surprise que Maserati a révélé cette année la légère diminution de sa production. En effet, c'est de sources sûres que l'on a appris la nouvelle, puisque c'est un responsable de la firme qui l'a annoncée. Frederico Bellono a ainsi déclaré : La société avait prévu une production comprise entre 30.000 et 35.000 véhicules à Grugliasco cette année. Je pense que nous serons plus proches des 30.000." (Source Turbo)

C'est une information assez surprenante, lorsque l'on sait que la société de construction automobile a réalisé des ventes très encourageantes en 2014, (à savoir 36.448 unités) ce qui représente une hausse de 136 % par rapport à l'année précédente.

maserati.jpg

Crédits Photo : Largus.fr

Comment peut-on expliquer ce ralentissement dans la production ?

La raison est à chercher tout simplement du côté de la demande. C'est le marché principal de Maserati qui semble bouder les véhicules italiens : les États-Unis. En 2014, ce marché était responsable de l'achat d'environ 13.000 véhicules Maserati. Pourtant depuis le début de l'année, les ventes ont reculé de 33 % sur cette partie du globe... Les consommateurs sont-ils découragés par la baisse de leur pouvoir d'achat ?

Il est encore impossible de tirer des conclusions de cette diminution de la vente, mais les utilisateurs habituels de Maserati se sont peut-être tournés vers des voitures d'un genre différent.

En effet, la firme italienne Maserati (fondée en 1914 par les frères Maserati), est exclusivement spécialisée dans la construction de voitures de sport et de course. Ce sont les deux modèles phares du moment : la Ghibli III et la Quattroporte sixième génération, (commercialisées toutes les deux en 2013), qui accusent une baisse significative de vente aux États-Unis.
Les consommateurs se sont peut-être lassés de ces modèles, leur préférant des lignes et des courbes moins rondes et moins effilées. Ou peut-être qu'ils doivent revoir à la baisse leurs exigences au niveau automobile, afin de favoriser des véhicules plus fonctionnels et moins coûteux ?
Ce ne sont que des hypothèses, car il est encore trop tôt pour tirer de réelles conclusions vis-à-vis de cette baisse surprenante de la demande.

De plus, on peut voir dans ce ralentissement de la consommation un effet naturel et courant dans ce milieu.

Sergio Marchionne, administrateur délégué de Fiat Chrysler Automobiles, explique : "Nous savions que les ventes ne pourraient pas croître ainsi indéfiniment. Elles devaient ralentir et se stabiliser. C’est ce qui se produit actuellement (Source ccfa.fr).

A prendre en compte également : l'arrivée sur le marché de 6 nouveaux modèles d'ici 2018, ce qui devra relancer la demande de manière conséquente.

16:13 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0)

Ordonnance d'avril 2015 relative au portage salarial

Le gouvernement vient d'officialiser l'ordonnance sécurisant le portage salarial. Qu'est ce que cela change ? Découvrez cela dans l'infographie ci-dessous proposée par ITG.

 infographie-portage-salarial-ordonnance-avril-2015.jpg

A lire aussi sur le même sujet :

Le portage salarial, une solution qui pourrait se généraliser

Entrée en vigueur d’une ordonnance sur le portage salarial

Le « portage salarial » a enfin des règles précises